À la découverte de Tracy Chevalier

Tracy ChevalierCet été, j’ai découvert Tracy Chevalier avec Prodigieuses créatures, roman prêtée par une amie. Avec finesse et délicatesse, Tracy Chevalier raconte le parcours de Mary Anning qui défie sa condition et sa classe sociale en affrontant les préjugés de la communauté scientifique au début du XIXe siècle.

Une pile de livres

En rendant le livre à sa propriétaire, cette dernière m’a dit qu’elle avait tous les autres livres de Tracy Chevalier. Elle me propose de me les prêter. De retour de chez elle, mon sac est rempli de livres :

  • La Vierge en bleu ;
  • La jeune fille à la perle ;
  • La Dame à la Licorne.

Me voilà avec la certitude de passer de bons moments. À l’heure du choix, je suis séduite par la quatrième de couverture de La Vierge en bleu.

Mystère sur fond de guerres de religion

Alors que son mari vient de se faire embaucher en France par un cabinet d’architectes, Ella Turner tente de trouver sa place dans son nouvel environnement, loin des États-Unis. Elle sait de son père que sa famille est d’origine française. À des siècles de distance, Isabelle Tournier fuit les Cévennes car sa famille est persécutée par les Catholiques : elle a embrassé la Réforme. Ces deux destins vont se rencontrer car un lien les unit sur fond de mystères et de superstitions. La Vierge en bleu permet aussi de réviser tout un pan de notre histoire avec les guerres de religion, la fuite des Protestants vers la Suisse.

Dans les méandres du désir et du pouvoir

Dans une France en marche vers la Renaissance, Jean Le Viste veut orner la grande salle de sa demeure de tapisseries représentant la bataille de Nancy. Nicolas des Innocents, peintre de miniatures réputé à la cour, est choisi pour réaliser ce travail. Influencé par la femme du commanditaire, Nicolas proposera six dessins inspirés par la licorne : ils l’emporteront dans le monde des lissiers de Bruxelles et lui feront découvrir la complexité des relations humaines. Tracy Chevalier ressuscite le dynamisme de cette fin du Moyen Âge en entremêlant les points de vue de chaque personnage : Nicolas des Innocents, Geneviève de Nanterre, Georges de la Chapelle, Christine du Sablon… La Dame à la licorne est aussi un chef d’œuvre de l’histoire de l’art : ce roman révèle la minutie du travail de tapisserie, la vie des lissiers. Aujourd’hui conservées et présentées au Musée de Cluny à Paris, cinq tapisseries symbolisent les cinq sens (le goûter, le toucher, l’ouïe, l’odorat et la vue) et la sixième « À mon seul désir » est fruit à toutes les interprétations.

Dans l’intimité de l’atelier du peintre

Le père de Griet devient aveugle et ne peut plus travailler. Pour aider sa famille, Griet se fait donc engager comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Le quotidien de Griet s’articule entre la sortie au marché, le linge et l’entretien de la maison. Peu à peu, le maître s’intéresse à Griet et lui confie la préparation des couleurs. Dans La jeune fille à la perle, Tracy Chevalier nous conte la genèse d’un des plus célèbres tableaux du XVIIIe siècle aujourd’hui conservé au Mauritshuis à La Haye.

D’autres ouvrages de Tracy Chevalier

Tracy Chevalier a publié trois autres romans que je lirais certainement :