Automne à Lyon

Quai Gailleton Lyon

Sous un grand ciel bleu, Lyon se pare depuis quelques semaines de son manteau automnal. C’est l’occasion de (re)découvrir la capitale des Gaules avec ses nouvelles couleurs. Armée de mon appareil photo, j’ai cherché à figer ces instants lyonnais. Après avoir franchi le pont de l’Université, la place Gailleton offre un joli panaché de couleurs automnales.

Une fois la Presqu’île traversée par la rue Sainte-Hélène et la Saône franchie par la passerelle Saint-Georges, les déambulations dans le Vieux-Lyon commencent. Je voulais éviter la foule de la rue Saint-Jean pour accéder au sommet de la colline. En remontant la rue Saint-Georges, je croise un lion que me toise du haut de son mur. Au pied de la montée du Gourguillon, je sentais que l’ascension jusqu’aux théâtres romains allait être longue mais quel plaisir une fois arrivée d’apprécier ce panorama de Lyon !

Rue Saint Georges et Théâtres Romain

Théâtres romains Lyon

Avant de rejoindre l’autre vue imprenable de Lyon, je prends la direction de la rue Roger Radisson pour voir l’un des nombreux vestiges des aqueducs romains que révèle Fourvière aux curieux. J’ai fait plusieurs détours sur la colline avant de rejoindre la montée Nicolas de Lange et, surtout, la montée des Carmes Déchaussées d’où se dévoilent au loin la tour Incity et le Crayon.

Roger Radisson Lyon

Ainsi, je suis allée à l’esplanade de la basilique de Fourvière pour (re)voir la vue imprenable sur la ville. Ensuite, j’ai tourné le dos à la basilique pour me diriger vers la piste de la Sarra par la passerelle des Quatre vents. De 1964 à 1975, ce lieu dédié aujourd’hui aux fans de VTT était une piste de ski en plein cœur de la ville.Basilique de Fourvière Lyon

Basilique Fourvière Lyon

Depuis la Sarra, une autre vue de Lyon se révèle : la colline de la Croix-Rousse avec, à ses pieds, la Saône. Après ces longs moments à dominer Lyon et à aller d’un panorama à l’autre, je descends vers la foule du Vieux-Lyon avec un objectif : Terre adélice ! Oui, en ce dernier jour d’octobre par ce soleil, une glace est la bienvenue !

Vieux Lyon rue de la Bombarde

Décidée à rentrer chez moi, je quitte le Vieux-Lyon par la rue de la Bombarde où se trouve un garage abandonné. De la Saône au Rhône en passant par la place Bellecour, je rejoins le pont de l’Université, signe que ma balade se termine.

Pont de l'Université Lyon

Pour mieux connaitre Lyon

Prendre de la hauteur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *