Comment se former en continu ?

formation continue Redback Optimisation
Image libre de droits by congerdesign, source pixabay.com

Rédactrice web, relectrice, formatrice : je suis une slasheuse ! En tant que freelance, je dois donc être sans cesse être au top de mes compétences pour offrir le meilleur à mes clients. Bref, la formation continue est essentielle ! Découvrez les différentes manières de vous former en continu.

Les formations en présentiel, un classique

Les formations en présentiel sont LE classique de la formation continue. Leur atout ? Avoir un formateur en face de soi pour lui poser toutes les questions possibles ! Dans un monde de la formation continue en pleine mutation, la relation humaine reste un incontournable. Vous hésitez entre les sessions individuelles et collectives pour votre formation professionnelle ? Chacune présente ces avantages. La formation en one-to-one permet de bénéficier d’un enseignement sur-mesure. La formation en collectif favorise les échanges entre les stagiaires et les partages d’expériences.

Assister à une formation me permet à la fois d’enrichir mes connaissances et de redevenir l’espace de quelques heures apprenante. Eh oui, je ne suis pas QUE rédactrice web : je suis aussi formatrice. L’un des sujets sur lesquels j’interviens est l’orthographe. Au regard du vécu de certains stagiaires, pas de doute : la dimension humaine, l’écoute, l’échange sont essentiels pour obtenir et maintenir l’attention des participants !

Ces derniers mois, j’ai suivi deux formations passionnantes :

  • Building confidence to teach in English dispensé par Ian Smith ;
  • Les neurosciences : approche avec l’approche tête, corps, cœur (les neurosciences et la pédagogie positives) avec Cynthia Eid.

À la rentrée 2019, je vais suivre la formation « Montessori 3-6 ans : Vie pratique, vie sensorielle, langage et Calcul » organisée par Ressources Montessori. Depuis plusieurs mois, je me documente sur la pédagogie Montessori. Convaincue que je pourrais y trouver des applications dans ma vie familiale et professionnelle, j’ai demandé la prise en charge par mon fonds de formation professionnelle : cela a été validé ! J’ai hâte de commencer cette formation : elle compte 12 séances étalées entre septembre 2019 et juin 2020.

Le Mooc, la révolution de la formation continue

Les NTIC ont révolutionné le domaine de la formation continue : il est possible de se former n’importe quand et n’importe où grâce aux Mooc (massive open online course). Les premiers Mooc apparaissent en France en 2012. Aujourd’hui, il existe une flopée de sites pour suivre des Mooc : OpenClassrooms et FUN MOOC sont les plus connus. Pour élargir mes compétences, j’ai suivi :

  • deux Mooc sur rue89 à l’époque où le simple suivi de la formation était gratuit. Ils s’intitulaient « Écrire pour le web » et « Informer et communiquer sur les réseaux sociaux » ;
  • actuellement, je lorgne sur un Mooc de FUN MOOC (plateforme lancée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2013) sur « Les fondamentaux du droit d’auteur« .

Actuellement, je suis le Mooc « WordPress et Référencement » conçu par Florian Zorgnotti de Redback Optimisation. Quand il m’a proposé cette formation (oui, c’est une collaboration d’où cet article dans lequel je vous parle de formation continue !), j’ai sauté sur l’occasion pour enrichir mes connaissances et compétences en webmarketing, en WordPress et en référencement naturel. Le monde de l’Internet évolue vite, très (trop ?) vite : rester à l’affût des nouvelles tendances, des nouvelles fonctionnalités ou des nouveaux outils est essentiel pour la rédactrice que je suis. Dans ce Mooc, j’ai accès à une boîte à outils très complète pour affiner ma pratique professionnelle et pour faire évoluer mon blog. Bonus : Florian Zorgnotti sait transmettre son enthousiasme à travers ses vidéos. Bonus  bis : une fois inscrit à ce Mooc « WordPress et Référencement », il vous invite à rejoindre un groupe privé sur Facebook, prolongement du Mooc et espace d’échanges entre les participants.

L’autoformation, la solution du quotidien

L’autoformation, c’est la formation au quotidien, c’est la veille… Voici comment je m’y prends :

  • Alertes Google : tous les jours, je reçois des mails de Google avec des articles liés à deux thématiques : l’orthographe et le content marketing. Parfois, je tombe sur des pépites qui m’apportent des informations essentielles à ma pratique professionnelle. D’ailleurs, je partage ma veille sur la page Facebook « Rédac web & social média » ;
  • Newsletters : elles me permettent de recevoir de nouveau de l’actu dans ma boîte mail sans avoir à partir en spéléo sur Google. Mes préférées sont celles du BDM et du Projet Voltaire ;
  • Plateforme de formation en ligne : en 2019, j’ai utilisé le Projet Voltaire pour revoir toutes les règles d’orthographe et de grammaire dans le cadre de ma préparation au Certificat Voltaire. J’apprécie le côté nomade de ce type d’outil. Sur PC ou sur smartphone, je pouvais travailler à toute heure ;
  • Livres : incontournables, les livres sont parfaits pour se former. À l’heure du tout numérique, le papier a toujours son rôle à jouer dans l’apprentissage de nouveaux savoirs. D’ailleurs, pour mes formations en orthographe, je conseille toujours quelques références pour se former en autonomie.

Et vous, comment vous formez-vous en continu ? Partagez vos astuces dans les commentaires.

Ça peut vous intéresser…

Préparer le Certificat Voltaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *