Lyon vous mène en bateau

lyon saône balade bateau
©Géraldine Froger, guide conférencière – Balade en bateau sur la Saône à Lyon

Depuis quelques années, j’ai un rituel : lorsque je visite une grande ville, je réserve un billet pour une balade en bateau sur le fleuve. Oui, je parle bien des bateaux-mouches, remplis de visiteurs et résonnants de commentaires diffusés au micro. Je le fais en général au milieu du séjour, lorsque mes chaussures commencent à me faire savoir que tout faire à pied c’est bien, mais se laisser transporter, ce n’est pas mal non plus.

Lors d’un séjour estival à Lyon, je n’ai donc pas manqué de faire cette promenade sur la Saône. D’ailleurs, j’ai appris que la ville était le berceau de ces fameux « bateaux-mouches » : conçus pour l’Exposition universelle de 1867, ils furent en effet construits à Gerland, sur les chantiers du quartier de « la Mouche », qui leur donna leur nom si particulier !

Première étape, réserver un billet sur le net : facile. En période estivale, privilégiez les horaires de fin de journée, le soleil tape moins. Se rendre ensuite sur le quai et trouver le bateau : un jeu d’enfant, tout est très bien indiqué. Direction donc quai des Célestins 10 minutes avant le départ. On fait gentiment la queue et on embarque !

L’une des meilleures places se trouve bien sûr au plus près de la proue, à la Titanic, les cheveux dans le vent (salutaire lors de grosses chaleurs !). Idéal pour se laisser porter par le fleuve.

lyon saône balade bateau fourvière
©Géraldine Froger, guide conférencière – Balade en bateau sur la Saône à Lyon

Les façades changeantes du vieux Lyon défilent et le regard est vite attiré par Fourvière, qui, du fleuve, semble d’autant plus perchée sur sa colline.

Les commentaires au micro – qui ont le bon goût de ne pas être trop envahissants – attirent ensuite notre œil quai de Pierre-Scize, où une statue dite « L’Homme de la roche » (en souvenir de Jean Kleberger, « bienfaiteur » de Lyon sous François Ier) nous regarde passer depuis sa grotte. Puis c’est au tour du beau bâtiment de l’ancienne école vétérinaire (fondée en 1761, la première école vétérinaire au monde !), qui abrite aujourd’hui la salle des spectacles des Subsistances. Apparaît ensuite la silhouette imposante du Fort Saint-Jean, construit au XIXe siècle.

lyon bateau saone
©Géraldine Froger, guide conférencière – Fort Saint-Jean et île Barbe

Les passages sous les ponts sont, quant à eux, toujours impressionnants et l’on profite de cette occasion pour observer les « dessous » de leurs structures : de la passerelle du Palais de Justice au pont Schuman, il y en a pour tous les goûts ! Sans oublier que nombreux d’entre eux furent détruits pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le bateau glisse ensuite jusqu’à la petite île Barbe, pour être au vert quelques instants. L’île contournée, retour au point de départ, ce qui nous place maintenant dans le sillage des voyageurs et marchands des temps passés qui arrivaient par bateau et découvraient ainsi la ville pour la première fois…

Bref, une belle manière de voir Lyon sous un autre angle, les pieds (presque) dans l’eau !

Infos pratiques

Compagnie : Les Bateaux lyonnais

Croisière testée : promenade « Cap Ile Barbe »

Prix : 14 € (13 € en réservant en ligne)

Durée : environ 1 heure


Géraldine Froger – rédactrice invitée

Guide-conférencière, community manager pour un musée parisien et auteure de guides culturels, je me concentre pour l’instant sur la capitale, tout en envisageant sérieusement de poser mes valises un jour à Lyon ! Je partage également mes coups de cœur et mes bons plans parisiens sur les réseaux sociaux sous le nom de « Pharos Paris », qui se décline sur Facebook, Twitter et Instagram. 

Pour mieux connaitre Lyon

Lyon rugit aussi à Paris