5 idées pour les JEP 2015 à Lyon

JEP 2015
© DES SIGNES studio Muchir Desclouds

Pour la 32ème édition des Journées européennes du patrimoine, le patrimoine du XXIème siècle est à l’honneur ! En effet, la ville évolue sans cesse, toujours de nouveaux projets pour loger, divertir, enseigner… Toutes ces nouvelles constructions sont-elles un patrimoine en devenir ? Après avoir fureté sur le site du Grand Lyon dédié à l’événement, je vous propose une courte sélection des lieux à découvrir ce week-end.

Les archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon

Depuis 2014, les archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon sont installées dans leur nouvel écrin derrière la gare de la Part-Dieu. Avec ses 42 kilomètres de documents dont le plus ancien date de 861, elles conservent la mémoire de notre département. Samedi et dimanche, elles proposent des visites guidées, des conférences et même des ateliers pour les enfants !

Le musée des Confluences

Inauguré en décembre 2014, le musée des Confluences est un superbe lieu de rencontre entre les cultures. De verre et de métal, le bâtiment vaut à lui seul le coup de se déplacer jusqu’à la pointe de la Presqu’île. Samedi et dimanche, il propose un « Archi’tour » pour découvrir l’architecture remarquable du bâtiment et le défi technique lié à sa construction. Bonne nouvelle : l’entrée du musée est gratuite !

L’immeuble Passerelle

Atypique, cet immeuble est composé de containers maritimes recyclés ! Ouvert au printemps 2015 dans le 7ème arrondissement de Lyon, il accueille des personnes en situation précaire. Des visites guidées sont organisées par Habitat et Humanisme : réservation nécessaire !

Le patrimoine de l’immigration au XXIème siècle

Direction Villeurbanne pour cette 4ème étape afin de visiter quatre lieux emblématiques du patrimoine lié à l’immigration : la Mosquée Othmane, l’église de la Sainte Famille avec la communauté italienne, le Centre de transit des réfugiés et l’Usine Tase.

L’amphithéâtre des Trois Gaules

Sur les pentes de la Croix-Rousse se cache l’amphithéâtre romain. De ce haut de l’Antiquité à Lyon, les archéologues de la Ville de Lyon présenteront les méthodes de relevés utilisés lors des opérations de fouilles. Bonus : démonstration d’un vol de drône et de son application en archéologie.

Informations pratiques

Et pour les autres lieux ouverts au public dans le Grand Lyon, c’est par ici !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *