Storytelling ou l’art de raconter

storytelling marketing contentAujourd’hui, je vais vous raconter une belle histoire, celle d’une storytelling. Derrière chaque produit, chaque marque, chaque personne se cache une histoire, une histoire à mettre en lumière. Oui, le consommateur est friand d’anecdotes, de petites histoires… À l’ère du numérique, le marketing ne doit donc pas seulement vanter les performances techniques.

Le storytelling en quelques mots

Commençons par définir le storytelling. Pour être synthétique, c’est l’art de raconter de belles histoires. Héritier des contes de fées, le storytelling est devenu un outil de marketing incontournable : il permet de ramener du chiffre, de vendre des produits… Mais, le storytelling est aussi une manière de voir le monde. Au croisement de nombreuses disciplines, comme la psychologie sociale, la psychanalyse, la littérature ou le cinéma, un bon storytelling est une bonne histoire qui change le monde ! Le storytelling parle donc au cœur du consommateur.

Comment appliquer le storytelling au marketing ?

L’être humain déteste regarder la réalité en face. En effet, nous estimons tous être des gens biens : nous avons une image idéalisée de nous-mêmes. Ce décalage entre la réalité et l’imaginaire a un nom : c’est la dissonance cognitive. La belle histoire permet de combler ce décalage. Pensez à Drivy. En affirmant qu’avoir une voiture par foyer est dépassé, cette entreprise de location de voitures entre particuliers a créé une communauté d’utilisateurs sensibles aux idées écologiques… Ainsi, au-delà du bénéfice « consommateur », quelle expérience à vivre allez-vous proposer ? En effet, si vendre un produit (un service, une personne, une marque…) est important, il est encore plus important de créer une communauté.

Créer son histoire

Alors vous vous voulez vous lancer ? Vous rêvez d’une belle histoire à raconter sur votre site Internet à l’image de la marque Michel et Augustin (soyons fous !) ? Vous voulez valoriser vos valeurs comme Valve (sincérité à 100 % !) ? Commencez par vous poser un instant et réfléchissez :

  • quelles sont vos valeurs ?
  • quelle est votre raison d’être ?
  • quels sont vos objectifs et moyens (attention, on ne parle pas finance !) ?
  • comment voulez-vous communiquer ?

Maintenant, à vos plumes ! Écrivez de jolies histoires, des histoires qu’on a envie de lire…

L’histoire et le storytelling

Les années 1980 sont un vivier de belles histoires :

  • la victoire de François Mitterrand en mai 1981 : l’arrivée de la Gauche au pouvoir, première fois depuis le Front Populaire en 1936, a soufflé un vent de liberté en France : abolition de la peine de mort, dépénalisation de l’homosexualité…
  • la chute du mur de Berlin en novembre 1989 : c’était l’annonce de la fin des régimes communistes en Europe de l’Est ;
  • l’homme de la place Tiananmen à Pékin en juin 1989 : cette photo, à la une de nombreux journaux occidentaux, devient un symbole de la lutte pacifique comme la violence militaire.

Ainsi, un storytelling efficace est une histoire révolutionnaire : elle doit changer le monde. Au-delà de vendre, elle doit participer au vivre ensemble. Même si « créer du rêve » peut sembler être la base du marketing, les meilleures histoires sont celles qui sont les plus authentiques, les plus vraies.

Envie de lire des histoires…

Aux origines d’Instants lyonnais

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *