Vers une école de la réussite

école school publishroom xavier du bellay

Transmettre des connaissances et des informations me tient à cœur. C’est d’ailleurs le fil conducteur de mon parcours professionnel. Alors, quand, en surfant sur Internet, je suis tombée sur le e-book de Xavier du Bellay intitulé Vers une école de la réussite, j’étais curieuse de connaitre les idées de cet auteur sur le sujet. En effet, face aux critiques récurrentes de notre système scolaire, qu’offre-t-il comme solutions ?

Un constat édifiant…

Dans la première partie de Vers une école de la réussite, Xavier du Bellay dresse un état des lieux alarmant du système éducatif français en s’appuyant sur les résultats de l’enquête Pisa menée par l’OCDE. « Chaque année, plus de 140 000 jeunes quittent le système scolaires sans diplômes. » Il va même plus loin en précisant que 36 % des élèves de 6ème ne maîtrisent pas les fondamentaux de la langue française. Parallèlement, il présente aussi les enjeux des nouveaux programmes de collège construits autour de l’interdisciplinarité et prévoyant moins d’heures de cours pour certaines matières.

Vers une conquête des savoirs

Selon Victor Hugo, « la liberté commence où l’ignorance finit. » Partageant cette conviction, Xavier du Bellay affirme que l’école doit « ouvrir progressivement l’élève à la liberté et à la responsabilité. Elle doit le rendre capable de poser des choix éclairés. » Si, souvent, le discours habituel valorise les matières scientifiques, ici, grammaire, latin et philosophie reprennent leurs lettres de noblesse. Maîtriser aussi ces disciplines forme l’élève au monde de demain.

Alors quelles solutions pour l’école ?

Si les deux premières parties de ce livre s’attardent sur le constat établi par Xavier du Bellay et sur les enjeux de l’école, la troisième partie développe les apports du numérique dans le monde de l’enseignement. En effet, il est impossible d’ignorer l’environnement dans lequel évoluent les élèves d’aujourd’hui : Internet, réseaux sociaux… Finalement, faut-il privilégier le tout numérique ou freiner des quatre fers ? D’ailleurs, des écoles et des entreprises ont déjà fait leur choix et proposent des contenus d’enseignement en ligne :

Dans mon quotidien de formatrice, j’observe de plus en plus d’applications du numérique dans ma pratique professionnelle. D’ailleurs, avec clairvoyance, Xavier du Bellay souligne les pièges pédagogiques du tout numérique. Selon lui, il faut prendre en compte les apports des neurosciences pour proposer aux élèves les meilleurs outils d’apprentissage.

Un entrepreneur dans le monde de l’éducation

Qui est Xavier du Bellay ? Ce n’est pas un professeur, ce n’est pas un neuroscientifique, ce n’est pas un professionnel du monde de l’éducation. C’est un entrepreneur qui a décidé de créer une société de cours en ligne. D’ailleurs, à la fin de son livre, il présente son activité : définitions des supports, choix des professeurs, réactions des parents et enfants… Même si la dernière partie de son essai autoédité grâce à Publishroom promeut son activité, l’ensemble du livre permet d’amorcer une réflexion sur les enjeux de l’école et sur l’usage du numérique.

Ça peut vous intéresser…

Jouer avec les participes passés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *