Dolce vita à Milan

Pour terminer l’année en douceur, rien ne vaut de partir en escapade quelques jours. Nous avons jeté notre dévolu sur l’Italie, en particulier Milan à quelque cinq heures de route de Lyon. Armés du guide Lonely planet Milan et les lacs en quelques jours, nous étions prêts à explorer la capitale de la Lombardie.

À ne manquer sous aucun prétexte

Le Duomo

Incontournable, le Duomo est le symbole de Milan. De l’extérieur à l’intérieur, les ambiances sont différentes. Exubérante, chargée, imposante en façade, la cathédrale devient intimiste, tamisée une fois le portail franchi. Aux dimensions gigantesques, le Duomo devait contenir à l’origine toute la population milanaise, soit 40 000 personnes. Dans le déambulatoire, un escalier descend jusqu’à la crypte, d’un intérêt relatif. Le summum de la visite se situe sur les toits : la vue sur la ville est unique ! Même quand le ciel est couvert, c’est un instant magique. Petit conseil : pour y accéder, prendre l’escalier est bien plus rapide que l’ascenseur et le vertige n’est pas au rendez-vous !

Intérieur du Duomo - Milan
Intérieur du Duomo
Toit du Duomo - Milan
Vue depuis les toits du Duomo

La Chiesa di San Berdardino alle Ossa

Cette petite église renferme un ossuaire. Dans une ambiance macabre, os et crânes ornent les lieux. À côté de cet édifice se trouve une autre église Santo Stefano Maggiore. Elle donne l’impression d’être fermée au public mais il faut pousser la petite porte à gauche de la façade pour y entrer. Usée par les siècles, ignorée des touristes, elle mérite que le visiteur déambule sous ses voûtes.

La Chiesa di San Berdardino alle Ossa
La Chiesa di San Berdardino alle Ossa
Chiesa Santo Stefano Maggiore
Chiesa Santo Stefano Maggiore

Flâner dans les rues à Brera

Où se trouve le quartier le plus italien de Milan ? À Brera ! Rues étroites et pavées, immeubles anciens. Dans ce quartier comme ailleurs à Milan, il faut pousser les portes des églises, comme celle de San Marco. Le lundi matin, un marché prend ses marques sur la via San Marco, une occasion de se mêler aux Milanais et d’acheter du salame ou du pecorino.

À voir aussi

Galleria Vittorio Emanuele II : donnant sur la place du Duomo, elle attire la foule (peut-être un peu trop).

Castello Sforzesco : visible du loin, il renferme plusieurs musées. Nous avons fait le choix de traverser le château pour nous promener dans le Parco Sempione.

Triennale di Milano : ce lieu présente des expositions qui se renouvellent régulièrement. Il ne faut pas avoir peur d’être surpris par ce que l’on voit car c’est très « art contemporain ».

Basilica di Santa Maria delle Grazie
Basilica di Santa Maria delle Grazie

Basilica di Santa Maria delle Grazie : les touristes courent vers cette basilique car le réfectoire voisin conserve La Cène de Léonard de Vinci. Si vous n’avez pas réservé des semaines, voire des mois à l’avance, il est impossible d’aller admirer la célèbre toile. En revanche, cela ne doit pas exclure la visite de la basilique et de son cloître.

Chiesa di San Maurizio : cette petite chapelle est couverte de fresques réalisées par l’un des élèves de Léonard de Vinci. À gauche de l’autel, une petite porte permet d’accéder à la salle des religieuses, lieu où ces dernières s’installaient durant l’office.

Où manger ?

Volemose Bene – via della Moscova 25 (proximité de Brera) – Voici une adresse où l’on mange pas cher et bon. Je vois encore mon assiette de pâtes arrivée : une montagne de bonheur ! Loin des flots de touristes, cette adresse est vraiment conviviale.

Dongiò – via Bernardino Corio 3 (proximité de la Porta Romana) – Ici, on mange bien et ça se sait. Il vaut mieux réserver à l’avance pour être certain d’avoir une table.

Giulio Pane e Ojo – via Ludovico Muratori 10 (proximité de la Porta Romana) – Le soir de notre arrivée à Milan, nous avons mangé dans ce restaurant. C’était bon, c’était convivial. Nous étions tout de suite dans l’ambiance de nos futurs repas milanais.

Peck Italian Bar – via Cesare Cantù 3 (proximité du Duomo) – Même si l’addition peut être assez élevée, la qualité est au rendez-vous. À tester : le tiramisu !

À retenir d’un séjour à Milan

On mange bien (normal, c’est l’Italie). De plus, ce n’est pas pour rien que Milan est la capitale de la mode. En effet, les Milanais accordent un soin particulier à la tenue de leurs amis canins : aucun chien n’oserait sortir sans son manteau ! Enfin,  Milan propose une large gamme de tramways, de l’antiquité à la modernité, à qui veut utiliser ce transport en commun.

Milan_contenu5

Une autre échappée à découvrir

Au fil de l’eau

2 Commentaires Dolce vita à Milan

  1. Lisa 6 janvier 2016 à 18 h 16 min

    AHHHH MILAN ! j’aime tant cette ville ! Il Duomo est d’une beauté, il castello Sfrorcero aussi ! Un jour je retournerais fair un périple en Italie 😉
    Si tu as aimé Milano, alors je te conseille vivement VERONA ! Qui est pour moi un véritable coup de coeur !! 😀 <3 Cette ville est juste magnifique, ces 3 places emblématiques et colorés, l'arène de Verone est l'une des mieux conservée d'Italie, en plus si tu as l'occasion d'aller aussi à la Scala où s'y déroule les opéras et grands spectacles !
    ps : la chance tu es lyonnaise ! J'aimerais beaucoup venir visiter cette vile que j'aime déjà beaucoup ! 🙂

    Je t'embrasse et bonne continuation!

    Répondre
    1. Manuela 6 janvier 2016 à 18 h 33 min

      Oui, l’Italie est magnifique ! Notre prochain périple sera dans la région des Grands Lacs. L’avantage quand nous allons en Italie est que nous avons la certitude de bien manger et de voir de belles choses 😉
      Pour ce qui est de Lyon, c’est une ville magnifique (où l’on mange bien !!!) : Vieux Lyon, X-Rousse, Presqu’île, Musée des Confluences, Musée de Beaux-arts… Il y a de quoi faire un beau séjour. Puis la campagne environnante vaut aussi le détour : Pérouges, les Monts du Lyonnais…
      Bonne continuation à toi aussi !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *