Nouvel institut franco-chinois

Nouvel institut franco chinois lyon

Hier soir, j’étais invitée au vernissage de l’exposition Chen Duxi au Nouvel Institut franco-chinois de Lyon. Vous connaissez ?! Avant cette invitation, je n’avais jamais entendu parler de cette institution culturelle. Ce vernissage était donc l’occasion idéale pour aller à sa découverte. Suivez-moi !

Une ascension vers le fort Saint-Irénée

Pour rejoindre le Nouvel Institut franco-chinois de Lyon, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • vous êtes sportifs ? Grimpez à pied la colline de Fourvière ;
  • vous voulez venir en métro depuis chez vous ? Jusqu’à nouvel ordre, il n’y a pas de métro pour aller au sommet de la vénérable colline. Par contre, vous pouvez prendre le funiculaire pour Saint-Just depuis le Vieux-Lyon ;
  • vous avez les sensations fortes ? Embarquez-vous dans le bus 46 ou 49 pour vivre les secousses de la montée de Choulans (une de mes pires souvenirs de transport en commun quand j’habitais à la Cité universitaire Allix).

Une fois que vous avez atteint votre destination finale, arrêtez-vous devant le porche d’entrée du fort Saint-Irénée et lisez « Institut franco-chinois ». Vous y êtes, enfin presque. Remontez l’allée principale du fort et, sur votre droite vous trouverez le bâtiment rectangulaire qui accueille le Nouvel Institut franco-chinois.

Une longue histoire entre la France et la Chine

Le Nouvel Institut franco-chinois est à la fois un centre de promotion des relations entre la France et la Chine et un musée qui retrace l’histoire de l’Institut franco-chinois. Installé dans l’enceinte du Fort Saint-Irénée, cet institut a accueilli 473 étudiants chinois entre 1921 et 1946. Aujourd’hui, situé derrière les aqueducs romains du Gier, le Nouvel Institut franco-chinois s’est installé dans l’ancien salle des fêtes de ce premier institut. Au rez-de-chaussée du bâtiment, une exposition retrace l’histoire de l’Institut et de la Chine contemporaine (depuis 1842 quand les puissances occidentales ont forcé à la Chine à s’ouvrir au monde). Grâce à des reproductions de documents d’archives (photographies, diplômes…), toute l’aventure des relations entre la Chine et la France se révèle aux visiteurs. Inauguré en septembre 2016, ce nouvel espace muséal participe à une meilleure connaissance de la Chine et des relations entre les deux pays.

Nouvel institut franco chinois lyon

Un lieu pour découvrir la création contemporaine chinoise

Comme un renouvellement de la route de la soie, le Nouvel Institut franco-chinois a pour vocation de proposer chaque année trois expositions temporaires pour mettre en valeur les artistes chinois à Lyon. Pour inaugurer l’année 2017, l’exposition « Le tambour au réveil du printemps » met à l’honneur dix des œuvres de Chen Duxi jusqu’au 29 avril 2017. Cet artiste revisite la technique ancestrale du lavis avec des représentations de montagne et d’eau. Plonger notre regard dans les œuvres de Chen Duxi est comme un appel à la méditation…

Informations pratiques

2, rue Sœur Bouvier
69005 LYON
04 81 65 84 60
Ouvert du mardi au samedi de 10 h 00 à 18 h 00
Tarif : 5 € / 2,5 €

Pour mieux connaitre Lyon

Prendre de la hauteur

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *