Basilique de Fourvière : prendre de la hauteur

Vue de FourvièreLes vacances touchent à sa fin ! Pourtant, vous avez encore cette envie de vous évader, de voir autre chose que l’écran de votre ordinateur. Ça vous dirait de tenter une ascension de la basilique de Fourvière à Lyon et de visiter ses trésors cachés ?

Visiter les lieux cachés de la basilique de Fourvière

Tendez la tête vers la colline de Fourvière. Saviez-vous que vous pouvez accéder aux parties hautes de la basilique : la Grande Tribune, le cabinet des architectes, la galerie des Anges, les combles, le grand carillon, la terrasse St Michel et le sommet de la tour de l’Observatoire ?

Quand le sport rencontre la culture…

Pour atteindre les toits de la basilique, il faut par contre lutter contre le vertige ! Prévoyez d’ailleurs des chaussures confortables car il vous faudra grimper un long moment avant d’arriver au Saint-Graal : le panorama sur le Vieux-Lyon, la Presqu’île, la Saône et au loin … les Alpes ! Par temps dégagé, il est même possible de voir le Mont-Blanc mais le guide vous confiera que c’est signe de mauvais temps ! Autre secret dévoilé par le guide : si vous souhaitez voir réaliser une de vos prières, il faut allumer un cierge dans la chapelle de la Vierge, à droite de la basilique.

Infos pratiques

  • 18 personnes maximum par départ
  • durée de la visite : 1 h 30
  • 345 marches à gravir (l’occasion de mêler sport et culture !)

Tarifs : adulte : 14 € / enfant entre 5 et 18 ans : 7 € / gratuit pour les moins de 5 ans et pour les porteurs de la Lyon City Card.

Fourvière

Pour mieux connaitre Lyon

L’histoire de Lyon en cinq dates

2 Commentaires Basilique de Fourvière : prendre de la hauteur

  1. Julie lit au lit 30 juillet 2016 à 22 h 10 min

    J’ignorais qu’on pouvait monter plus haut! Je sais pour la prochaine fois!

    1. Manuela 30 juillet 2016 à 22 h 13 min

      Hello !

      C’est vraiment une visite insolite, une autre manière de découvrir Lyon. Je la recommande toujours aux gens qui veulent visiter Lyon.

      A bientôt !

Les commentaires sont fermés.