Searched For

Le patrimoine romain en Auvergne

patrimoine romain archéologie auvergne clermont
© M. Veschambre, Clermont Auvergne Métropole – Musée Bargoin

Après avoir sélectionné pour vous des sites archéologiques et des musées gallo-romains à visiter en Rhône-Alpes, je vous invite maintenant à découvrir le patrimoine romain en Auvergne. Eh oui, le Massif Central n’est pas que la terre des volcans. Il y d’importants vestiges à voir dans cette région !

Au programme :

Allier

Ancien territoire du duché de Bourbon, l’Allier est surtout connu pour son patrimoine riche en châteaux (plus de 570 !). Pourtant, au-delà de l’épopée de la famille de Bourbon, qui donnera plusieurs rois au royaume de France, l’Allier conserve aussi des traces de son passé romain à Droiturier, Moulins et Néris-les-Bains.

Droiturier

Situé en pleine forêt, le pont romain de Droiturier est en accès libre toute l’année. Il est sur l’axe de l’ancienne voie romaine Paris-Lyon.

Moulins

60 % des collections présentées dans le musée Anne de Beaujeu proviennent du fonds archéologique, issu principalement des découvertes effectuées au cours du XIXe siècle. Vous y trouverez un ensemble important de figurines de terre cuite blanche de l’Allier. Cette collection est la deuxième de France après celle du musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye.

Néris-les-Bains

Plusieurs sites gallo-romains sont visibles à Néris-les-Bains :

    • trois piscines romaines qui attestent la vocation thermale de Néris depuis l’Antiquité ;

    • le théâtre-amphithéâtre dont il ne reste que la forme elliptique dans le parc des Arènes ;

    • la villa de Cheberne avec ses quartiers artisanaux et d’habitations.

Pour découvrir ce patrimoine de Néris-les-Bains, l’Office du Tourisme organise des visites guidées chaque mardi après-midi à 15 h 00. De plus, la Maison du patrimoine présente aussi aux visiteurs une collection d’objets retrouvés lors des fouilles archéologiques effectuées depuis le XIXe siècle : elle permet de découvrir la vie quotidienne antique. Ouverte les après-midis du mercredi au dimanche, elle propose aussi des visites guidées de ses collections le jeudi et le samedi à 16 h 00.

Cantal

Euh… Pour le Cantal, je n’ai rien trouvé : pas un petit musée, pas un petit site archéologique. J’ai même contacté le comité départemental du tourisme, Destination Cantal, pour avoir des infos. Mais rien du tout ! Par contre, si vous avez des infos, je suis preneuse pour actualiser l’article 😉

Haute-Loire

En Haute-Loire, j’ai trouvé pour les férus d’histoire romaine un seul lieu à visiter : le musée archéologique Michel Pomarat à Saint-Paulien. Si vous avez connaissance d’autres endroits ouverts au public sur la période gallo-romaine, partagez l’information dans les commentaires. J’en profiterai aussi pour compléter ce dossier sur les sites gallo-romains en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Saint-Paulien

Situé dans la chapelle des Pénitents, le musée archéologique Michel Pomarat présente des objets issus des fouilles archéologiques dont des mosaïques, des amphores… Grâce à une muséographie inspirée des chantiers de fouilles, ces témoins de passé racontent Saint-Paulien à travers le temps.

Puy-de-Dôme

Le Puy-de-Dôme est souvent considéré comme une destination touristique très nature. Pourtant, ce département est riche en patrimoines historiques. Pour vous en convaincre, voici une sélection de 3 lieux pour découvrir l’histoire gallo-romaine du Puy-de-Dôme.

Clermont-Ferrand

Ancienne Augustonemetum, Clermont-Ferrand était la capitale d’un peuple gaulois très important : les Arvernes. De son passé romain, il ne reste qu’un seul vestige visible dans la cité : le mur des Sarrasins, situé rue Rameau. Il serait le parement nord du temple de Vasso Galate, culte probablement à l’origine de la fondation de la ville. Pour compléter votre découverte des Arvernes, il vous faudra aussi visiter le rez-de-chaussée du musée Bargoin où sont exposées les collections archéologiques.

 

 

patrimoine romain archéologie auvergne clermont
© M. Veschambre, Clermont Auvergne Métropole – Musée Bargoin

patrimoine romain archéologie clermont auvergne
© M. Veschambre, Clermont Auvergne Métropole – Musée Bargoin

Lezoux

Centre important de production de céramiques sigillées de l’Empire romain, Lezoux comptait environ 1 200 potiers durant l’Antiquité. Son musée de la céramique retrace cette histoire et présente des objets issus des fouilles archéologiques réalisées à Lezoux.

Riom

À Riom, vous trouverez quelques témoignages de l’Antiquité romaine au musée Mandet. Ce sont des céramiques et des petits bronzes issus de la collection Richard donnée à la ville de Riom en 1979.

 

Remerciements pour les photos :

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à préparer votre itinéraire pour découvrir le patrimoine romain en Auvergne. Et, si vous avez le temps, je vous recommande aussi de poursuivre votre route en Rhône-Alpes. Il y a de belles pépites à découvrir !

Ça peut aussi vous intéresser…

Que faire le dimanche à Lyon avec des enfants ?

Vous en avez marre d’entendre vos enfants dire « Encore le parc de la Tête d’Or ! » quand vous proposez une balade en famille le dimanche. Eh oui, les enfants demandent sans arrêt de tester de nouvelles activités. Alors, si vous êtes à court d’idées, voici ma sélection de sorties à faire le dimanche à Lyon avec des enfants (ou à moins d’une heure en voiture !). Je suis sûre que vous allez trouver votre bonheur et revenir de vos balades avec plein de souvenirs.

Au programme :

Observer les animaux en famille le dimanche

Pour les amis des animaux, Lyon et ses environs disposent de nombreux parcs animaliers qui sauront ravir petits et grands. Oui, il n’y a pas que le Parc de la Tête d’Or pour voir des animaux ! Mettez toute votre petite ménagerie dans la voiture pour une sortie à faire le dimanche près de Lyon.

Espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine

Créé en 1972 par Éliane et Pierre Thivillon, l’Espace zoologique de Saint-Martin-la-Plaine se situe 45 minutes au sud de Lyon. Tout commence par les soins apportés aux animaux locaux blessés. Aujourd’hui, le parc accueille exclusivement des animaux :

  • issus de la reproduction en parcs zoologiques
  • saisis ou abandonnés en France

Vous pourrez observer une hyène, des tigres, des macaques de Barbarie, des perroquets gris du Gabon, des reptiles… Ouvert toute l’année (sauf le 25 décembre), l’Espace zoologique de Saint-Martin-la-plaine est une sortie à faire avec des enfants près de Lyon.

Parc animalier de Courzieu

Niché dans les Monts du Lyonnais, à 45 minutes de Lyon, le parc des loups de Courzieu est un espace naturel de 25 hectares donnant à voir les loups, les marmottes et des rapaces dans des conditions de vie proches de la nature. Ouvert entre avril et novembre (et aux vacances scolaires de Noël), le parc de Courzieu est une activité plébiscitée par toute la famille. Les enfants découvrent cet animal de la littérature jeunesse qu’est le loup et, surtout, apprennent à ne plus en avoir peur.

Parc des Oiseaux à Villars-les-Dombes

Grand classique des sorties en famille, le parc des Oiseaux est situé à Villars Les Dombes à 30 minutes en voiture de Lyon. Il est ouvert au public de fin mars jusqu’à la mi-novembre. Plus grand parc animalier d’Europe dédié aux oiseaux, ce parc permet de découvrir plus de 250 espèces d’oiseaux. Les plus petits apprécient particulièrement la ferme du Rift où ils circulent au milieu des poules, des canards, des chèvres naines…

Aquarium de Lyon

Accessible en transports en commun, l’aquarium de Lyon est l’occasion d’observer la faune et la flore aquatique. C’est la sortie à faire le dimanche à Lyon avec des enfants qu’il fasse beau ou mauvais temps. Ouvert tous les jours (sauf le 25 décembre et le 1er janvier), l’aquarium de Lyon sensibilise le public aux questions environnementales et au respect du règne animal.

Touroparc à Romanèche-Thorins

Situé au sud de Mâcon, le Touroparc est un parc zoologique et de loisirs. Sur 12 hectares, le parc accueille plus de 600 animaux : lions, lémuriens, girafes, flamants roses, rhinocéros… Après avoir observé les animaux, vous pouvez poursuivre la journée dans le parc d’attractions ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires. Au programme : carrousel, monorail, accrobranche… Dès que les chaleurs sont de retour, l’espace aquatique du Touroparc ouvre les portes avec ses toboggans. Sinon, vous pouvez visiter les 2 musées du site :

  • le musée René Livet pour découvrir le quotidien des années 1930
  • l’hôtel des mines avec sa collection de minéraux

Le Safari de Peaugres

Parmi tous les parcs animaliers de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le Safari de Peaugres est unique en son genre. Vous partez à la rencontre des animaux sauvages d’Afrique et d’Amérique à bord de votre voiture. Les animaux évoluent en toute liberté dans le parc et vous les observez à l’abri de votre voiture. Une expérience inoubliable ! Mais, la journée n’est pas finie :

  • un circuit à pied pour voir les animaux
  • le Safari splash avec 600 m² de jeux d’eau
  • la ferme de Léonie, une aire de jeux sur le thème de la ferme

Les fermes pédagogiques à faire le dimanche en famille

Pour celles et ceux qui veulent éviter les parcs zoologiques, vous pouvez amener vos enfants caresser les animaux de la ferme. Il en existe plusieurs autour de Lyon ouvertes le week-end et pendant les vacances scolaires :

Les musées à faire le dimanche à Lyon avec des enfants

Visiter un musée est une autre activité à faire le dimanche à Lyon avec des enfants. C’est l’option idéale pour sortir en famille par temps de pluie ou de canicule. Voici quelques idées de musées à faire en famille.

Musée des Confluences

Entre les salles permanentes et les expositions temporaires, le musée des Confluences a de quoi vous occuper pour plusieurs dimanches en famille. Outre les visites guidées et les ateliers pédagogiques, le musée propose aussi à l’entrée du parcours permanents 2 livrets-jeux pour les enfants. Ces supports, très bien conçus, accompagnent les enfants dans l’observation des collections avec des petits jeux.

Musée des Beaux-Arts

Plus belle collection de Beaux-Arts en France après celle du Louvre, le musée des Beaux-Arts de Lyon vaut vraiment le détour. Tout comme le musée des Confluences, il peut être visité en plusieurs fois. De plus, les familles et les enfants ont accès à un programme d’activités aux p’tits oignons, testé et validée par votre hôtesse 😉 C’est le musée à faire le dimanche à Lyon avec des enfants !

Mini World Lyon

Parmi les nombreuses activités enfants, Mini World Lyon est un des classiques. Ce parc d’attractions indoor reproduit en miniatures plusieurs environnements : la ville, la montagne, la campagne… Accessible en transports en commun, ce site est 100 % pensé pour les familles.

Cité du Chocolat Valrhôna

Situé à Tain-l’Hermitage, la Cité du Chocolat Valrhôna est la sortie parfaite pour les amoureux du chocolat. Elle partage avec ses visiteurs et ses visiteuses la passion du chocolat, son histoire et les secrets de sa fabrication. Les familles y sont les bienvenus avec un parcours de visite adapté aux tout petits.

Musée de la mine de Saint-Étienne

Et, si vous marchiez sur les pas des mineurs ? C’est ce que vous invite à vivre le musée de la mine de Saint-Étienne. Couvert d’un casque, vous allez descendre au fond du Puits Couriot pour découvrir le quotidien des mineurs. Classé Monument historique, ce site vaut vraiment le détour (même pour les Lyonnaises et Lyonnais !).

Idées de sorties insolites à faire le week-end en famille à Lyon

Pour occuper vos enfants le week-end (mais cela vaut aussi pour les vacances), vous pouvez aussi miser sur des activités originales, comme des visites contées, des balades en bateau ou des sorties à la campagne.

Suivre une visite contée des quartiers historiques de Lyon

Quand on dit « visite guidée », souvent on a peur d’assister à un cours magistral un peu ennuyeux. C’est là que Cybèle tire son épingle du jeu. Ses guides et acteurs vous embarquent à la découverte de Lyon en vous racontant des histoires. Et, tout le monde adore qu’on lui raconte des histoires, non ? L’une de mes préférées se passe au cœur de la Croix-Rousse au moment de la révolte des Canuts.

Naviguer sur la Saône en vaporetto

Les dimanches à Lyon, surtout quand le soleil est de la partie, les familles lyonnaises se promènent le long des quais de Rhône ou de Saône. Mais, avez-vous déjà pensé faire une balade à bord du vaporetto pour voir la ville autrement ? Et voilà une nouvelle activité à faire à Lyon le week-end.

Cueillir les fruits et les légumes pour la semaine

Quoi de plus agréable que de manger sa récolte ? C’est que je vous propose de faire avec vos enfants en allant à la cueillette dès que les beaux jours sont de retour. Cette activité plein air est aussi l’occasion de voir d’où viennent les fruits et légumes.

Maintenant que vous avez fait le plein d’idées de sorties à faire le dimanche à Lyon avec des enfants, place à l’agenda ! Où irez-vous week-end prochain pour votre sortie en famille ? Pensez à regarder la météo avant de réserver 😉

Ça peut vous intéresser !

Lyon vous mène en bateau

lyon saône balade bateau
©Géraldine Froger, guide conférencière – Balade en bateau sur la Saône à Lyon

Depuis quelques années, j’ai un rituel : lorsque je visite une grande ville, je réserve un billet pour une balade en bateau sur le fleuve. Oui, je parle bien des bateaux-mouches, remplis de visiteurs et résonnants de commentaires diffusés au micro. Je le fais en général au milieu du séjour, lorsque mes chaussures commencent à me faire savoir que tout faire à pied c’est bien, mais se laisser transporter, ce n’est pas mal non plus.

Lors d’un séjour estival à Lyon, je n’ai donc pas manqué de faire cette promenade sur la Saône. D’ailleurs, j’ai appris que la ville était le berceau de ces fameux « bateaux-mouches » : conçus pour l’Exposition universelle de 1867, ils furent en effet construits à Gerland, sur les chantiers du quartier de « la Mouche », qui leur donna leur nom si particulier !

Première étape, réserver un billet sur le net : facile. En période estivale, privilégiez les horaires de fin de journée, le soleil tape moins. Se rendre ensuite sur le quai et trouver le bateau : un jeu d’enfant, tout est très bien indiqué. Direction donc quai des Célestins 10 minutes avant le départ. On fait gentiment la queue et on embarque !

L’une des meilleures places se trouve bien sûr au plus près de la proue, à la Titanic, les cheveux dans le vent (salutaire lors de grosses chaleurs !). Idéal pour se laisser porter par le fleuve.

lyon saône balade bateau fourvière
©Géraldine Froger, guide conférencière – Balade en bateau sur la Saône à Lyon

Les façades changeantes du vieux Lyon défilent et le regard est vite attiré par Fourvière, qui, du fleuve, semble d’autant plus perchée sur sa colline.

Les commentaires au micro – qui ont le bon goût de ne pas être trop envahissants – attirent ensuite notre œil quai de Pierre-Scize, où une statue dite « L’Homme de la roche » (en souvenir de Jean Kleberger, « bienfaiteur » de Lyon sous François Ier) nous regarde passer depuis sa grotte. Puis c’est au tour du beau bâtiment de l’ancienne école vétérinaire (fondée en 1761, la première école vétérinaire au monde !), qui abrite aujourd’hui la salle des spectacles des Subsistances. Apparaît ensuite la silhouette imposante du Fort Saint-Jean, construit au XIXe siècle.

lyon bateau saone
©Géraldine Froger, guide conférencière – Fort Saint-Jean et île Barbe

Les passages sous les ponts sont, quant à eux, toujours impressionnants et l’on profite de cette occasion pour observer les « dessous » de leurs structures : de la passerelle du Palais de Justice au pont Schuman, il y en a pour tous les goûts ! Sans oublier que nombreux d’entre eux furent détruits pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le bateau glisse ensuite jusqu’à la petite île Barbe, pour être au vert quelques instants. L’île contournée, retour au point de départ, ce qui nous place maintenant dans le sillage des voyageurs et marchands des temps passés qui arrivaient par bateau et découvraient ainsi la ville pour la première fois…

Bref, une belle manière de voir Lyon sous un autre angle, les pieds (presque) dans l’eau !

Infos pratiques

Compagnie : Les Bateaux lyonnais

Croisière testée : promenade « Cap Ile Barbe »

Prix : 15 € (14 € en réservant en ligne)

Durée : environ 1 heure


Géraldine Froger – rédactrice invitée

Guide-conférencière, community manager pour un musée parisien et auteure de guides culturels, je me concentre pour l’instant sur la capitale, tout en envisageant sérieusement de poser mes valises un jour à Lyon ! Je partage également mes coups de cœur et mes bons plans parisiens sur les réseaux sociaux sous le nom de « Pharos Paris », qui se décline sur Facebook, Twitter et Instagram. 

Pour mieux connaitre Lyon

Lyon rugit aussi à Paris

Collaborations & Partenariats

Vous êtes une marque, un créateur, une entreprise ? Vous avez adoré (n’ayons pas peur des mots !) l’univers d’Instants lyonnais ? Comme vous avez eu un vrai coup de cœur, vous avez envie que nous établissions un partenariat pour présenter vos services ou vos produits. Bonne nouvelle : c’est tout à fait possible que nous collaborions !

Qui se cache derrière Instants lyonnais ?

Instants lyonnais, c’est moi, Manuela. Lyonnaise d’adoption et rédactrice web SEO, j’ai créé ce blog en 2015 pour partager les sorties à Lyon et mes échappées le temps d’un week-end ou des vacances.

Et, depuis que je suis devenue maman, j’aime tester des activités pensées pour les familles et partir en balade avec ma fille. Sur Instants lyonnais, je mets aussi en avant les sites kidfriendly.

Pourquoi collaborer avec Instants lyonnais ?

Musée, hébergement, monument, organisme touristique… Collaborer avec un blog spécialisé tourisme et découverte de ville vous permet de bénéficier de la visibilité de mon blog pour toucher votre audience.

Quels sont les types de collaboration possibles ?

Contenus sponsorisés

Un article sponsorisé consiste à rémunérer le média pour publier un contenu faisant la promotion d’un produit, d’un service ou d’une marque. Ce format de contenu s’intègre naturellement à la ligne éditoriale du site hôte.

Un article sponsorisés inclut généralement un lien sponsorisé vers votre site : cela améliore votre référencement naturel et génère du trafic qualité.

Liens affiliés

Certains de mes articles peuvent contenir des liens affiliés. Un lien affilié est un lien spécifique contenant un code de suivi. Si un internaute clique dessus pour effectuer un achat, une petite commission m’est versé sans que cela n’engendre un coût supplémentaire pour mon audience. Cela permet de rémunérer mon travail sur Instants lyonnais.

Rédaction web SEO tourisme et loisirs

Rédactrice web SEO, je peux aussi m’occuper d’animer votre blog pour faire rayonner votre activité sur Internet :

  • audit de mots-clés
  • stratégie de contenu éditorial
  • rédaction d’articles optimisés pour le SEO

Des questions ? Envoyez-moi un message !

Que faire à Saint-Gervais pour les familles au printemps ?

Vous partez quelques jours en Haute-Savoie, lors des beaux jours ? Vous cherchez des activités en famille ? Voici une petite sélection à Saint-Gervais pour familles avec des enfants en bas âge. Cette station de montagne offre un large panel d’activités pour allier sport et culture aux vacances de printemps ou lors des ponts du mois de mai.

Partir en balade près de Saint-Gervais

Depuis le centre-ville des Contamines (parking en contrebas de l’Office du Tourisme), rejoignez la rivière et remontez-la pour rejoindre Notre-Dame de la Gorge. Comptez une heure et demie. Si vous voulez réduire la balade, vous pouvez garer votre voiture au parking situé à proximité du Parc nordique : ça vous fera 4 kilomètres aller-retour. Le niveau de difficulté de la balade est proche de 0, idéal en poussette. Sur le chemin, vous croiserez le « lac » avec sa zone de baignade (un peu frisquet au printemps !), ses pédalos, son aire de pique-nique avec barbecues… À la fin de la balade, poussez les portes de la chapelle de style baroque.

Château de la Comtesse - Saint-Gervais
Château de la Comtesse – Saint-Gervais

Entre « ville » et nature, l’Office du Tourisme de Saint-Gervais propose un itinéraire de découverte des maisons fortes, à mi-chemin entre la grosse ferme et le petit manoir. Pour cette balade d’une heure environ, oubliez la poussette et prenez un porte-bébé, car certains passages sont soit trop étroits, soit trop raides pour passer avec le carrosse de votre nain 😉 Au cours de cette promenade, vous croiserez des maisons fortes intactes ou de ruines bien entretenues, emprunterez les anciennes routes d’accès à Saint-Gervais comme le chemin de la Forclaz (oui, Décathlon ne s’est pas trop foulé pour le nom de l’une de ses gammes !), traverserez les trois ponts du Diable avec une vue imprenable qui enjambent le torrent du Bonnant.

L’Office du Tourisme de Saint-Gervais propose aussi 2 itinéraires poussettes d’une heure :

  • Circuit du Parc thermal. Point bonus : il y a une table à langer dans les toilettes du Parc thermal ;
  • Circuit des Pratz dont le départ se fait depuis le parking de la patinoire.

Pour des sorties plus nature, il faut être vigilant à l’altitude avec un nourrisson : pas plus de 1 500 mètres d’altitude avec une montée en palier. Une fois, cette information en tête, deux randonnées sont possibles :

  • Entre le Bettex (1400 m) et Plan de la Croix : c’est un chemin assez horizontal, 100 mètres de dénivelé. Il faut compter environ 3 heures aller-retour ;
  • Le col de Voza : c’est environ 1 h 30 aller-retour. Il faut se garer au parking après Bionnassay, au Crozat. Au col, l’altitude est de 1 663 mètres : aucun risque pour les tout petits vu que l’ascension se fait à pied progressivement.

Se cultiver les jours de pluie

Comme la pluie peut être au rendez-vous à Saint-Gervais, il faut aussi trouver des solutions de repli. Si vous en avez ras-le-bol des après-midi jeu de société, voici quelques idées pour sortir toute votre troupe :

  • Centre de la nature montagnarde à Sallanches pour découvrir le massif du Mont-Blanc : formation des Alpes, environnement naturel…
  • Maison forte de Hautetour à Saint-Gervais où vous pourrez une expérience unique d’ascension virtuelle du Mont-Blanc et découvrirez l’histoire des guides de Saint-Gervais.

Les petits plus à Saint-Gervais pour les familles

Durant votre séjour, vous pouvez aussi aller vous baigner à la piscine de Saint-Gervais qui dispose de jeux d’eau pour les enfants. Elle propose pour famille à partir de 2 adultes et 1 enfant. Je n’ai jamais ça ailleurs. L’intérieur est vraiment pensé pour les enfants : une petite pataugeoire avec des jeux et un bassin peu profond pour les plus grands. À l’arrivée des beaux jours, les enfants se régaleront avec le toboggan. 

Osez aussi vous rendre dans une ferme pour voir les animaux et acheter directement sur place de bons produits de la montagne : lait, faisselle, fromage, charcuterie, miel… À l’Office du Tourisme de Saint-Gervais, j’ai trouvé les coordonnées de la Ferme des Roches fleuries

Pour le midi ou le soir, je vous recommande le restaurant Rond de Carotte, situé dans le cœur du village de Saint-Gervais-les-Bains. Cette adresse ravira les plus gourmets d’entre vous et propose aussi un menu enfant délicieux. Lors de notre passage, ma fille avait un filet de flétan avec une bonne purée maison : elle a dévoré son assiette en un rien de temps !

Que faire autour de Saint-Gervais ?

Au bout de la vallée, il y a les Contamines-Montjoie. Et, si vous avez des enfants, je suis sûre que vous allez adorer cette station : accrobranche, aires de jeux, petit lac… Tout est fait pour les familles. D’ailleurs, nous aimons tellement y aller que j’ai consacré plusieurs articles, je vous y partage nos randonnées préférées et des idées d’activités à faire dans les environs.

Êtes-vous déjà allé à Saint-Gervais en famille passer quelques jours ? Avez-vous des idées d’activités à faire avec des enfants ? Chaque fois que nous montons dans les Alpes, nous faisons un passage dans cette petite ville, en particulier pour manger dans notre restaurant préféré de la vallée. Bref, Saint-Gervais pour les familles en vacances ou en week-end, c’est le top !

Lyon rugit aussi à Paris

Lyon paris Concorde
©Géraldine Froger, guide conférencière – Place de la Concorde à Paris

Vous êtes un exilé lyonnais, coincé à Paris, et la capitale des Gaules vous manque ? Vous venez visiter Paris et avez besoin de votre dose lyonnaise quotidienne ? Suivez le guide et découvrez que Lyon rugit aussi à Paris !

Lyon rhone paris concorde
©Géraldine Froger, guide conférencière – Place de la Concorde à Paris

Le Rhône et la Saône sur la place de la Concorde

Première étape : rendez-vous place de la Concorde et constatez que le lieu est encerclé par 8 statues représentant les principales villes de province. Allez vous prosterner devant celle de la ville de Lyon, achevée en 1838 et installée côté jardin des Tuileries, près de la Seine. Lyon est représentée sous les traits d’une femme à l’air grave, un caducée et ses serpents dans la main gauche (lié à Mercure, dieu du commerce). À sa droite, une corbeille d’où s’échappent des écheveaux et des fils de soie (les Canuts ne sont pas loin !). À ses pieds deux cruches (on parle bien des récipients ici…) déversent leur eau, avec les inscriptions « Rhône » et « Saône ».

Le Rhône d’ailleurs ne s’écoule pas loin, sur la fontaine des Fleuves au nord de la place et achevée en 1840 : il s’agit de ce personnage tout en barbe et appuyé sur un gouvernail. Ces statues personnifiant les fleuves sont courantes et ornent également le paysage lyonnais.

Musée du Louvre Paris Lyon
©Géraldine Froger, guide conférencière – Musée du Louvre à Paris

Le roi de France à Lyon 

Non loin de là, vous trouverez aussi votre bonheur au musée du Louvre. Une belle galerie vous attend dans l’aile Richelieu (2e étage, salle 18), ornée d’une série de 24 tableaux. Commandés par la reine Marie de Médicis au peintre Rubens au début du 17e siècle, ils sont pour vous le terrain d’une petite chasse aux lions/Lyon : les avez-vous repéré au centre de la pièce ?

Ils se trouvent sur le tableau « Rencontre de la reine et du roi à Lyon » (c’est-à-dire Marie de Médicis et Henri IV, en décembre 1600). Chevauchés par des angelots dodus, ils tirent un char portant une femme personnifiant la ville de Lyon. Se profile d’ailleurs, derrière les félins, la ville avec ses fortifications et quelques bâtiments religieux comme la cathédrale Saint-Jean, que les plus « Lyonnais » d’entre vous sauront sûrement reconnaître.

Lyon paris
©Géraldine Froger, guide conférencière – Gare de Lyon à Paris

En train, Simone !

À quelques stations de métro, pour finir votre balade, rejoignez la gare de Lyon bien sûr, pour frôler du bout des doigts les TGV qui pourraient vous ramener, là, tout de suite, dans votre ville de prédilection… En attendant, n’oubliez pas de lever la tête à deux endroits :

  • à l’extérieur, sur sa façade côté rue de Chalon, pour repérer, parmi les 33 blasons la décorant, celui de la ville de Lyon, réalisé en mosaïque au tournant du 20e siècle ;
  • à l’intérieur, dans la salle des Fresques, pour retrouver la ville de Lyon peinte, probablement dans les années 1920, sur la longue fresque murale (plus de 100 mètres) traversant la pièce. C’est la basilique de Fourvière, récemment érigée à l’époque, qui est mise ici en avant. Le reste de la ville est représenté de manière un peu plus stylisée et un peu moins réaliste. Mais cela donne envie d’y aller et c’est le principal !

Votre périple s’achève sur ce blog mais peut continuer en consultant cette carte interactive qui répertorie, de manière non exhaustive, les lieux cités ci-dessus ainsi que d’autres découvertes. Le tout saupoudré de bonnes adresses faisant la part belle aux produits et à la gastronomie lyonnaise.

Car n’oublions pas (pour citer un célèbre auteur lyonnais) : le gras, c’est la vie !


Géraldine Froger – rédactrice invitée

Guide-conférencière, community manager pour un musée parisien et auteure de guides culturels, je me concentre pour l’instant sur la capitale, tout en envisageant sérieusement de poser mes valises un jour à Lyon ! Je partage également mes coups de cœur et mes bons plans parisiens sur les réseaux sociaux sous le nom de « Pharos Paris », qui se décline sur Facebook, Twitter et Instagram

Ça peut aussi vous intéresser…

 

Devenir rédacteur-invité sur Instants lyonnais

redacteur_instants_lyonnais

Vous avez lu plusieurs articles sur Instants lyonnais. Vous avez envie de partager un sujet en lien avec l’une des thématiques du site (oui, oui, ce n’est pas très fun de ne pas vouloir un article sur le dernier objet à la mode. Mais que voulez-vous, j’ai mes principes !).

Écrire pour partager et c’est tout !

En écrivant pour Instants lyonnais, vous allez partager une expérience sur l’un des sujets du blog :

À savoir qu’aucun des articles fera l’objet d’une rémunération.

Le contenu de votre futur billet

Pour Instants lyonnais, je désire des contenus qui soient accessibles à tous et à toutes, qui donnent envie de visiter Lyon, de voyager, de tester de nouvelles activités avec les enfants ! Le but est aussi d’informer les lecteurs et lectrices d’Instants lyonnais tout en apportant un éclairage personnel.

La publication de votre contenu

Lors de la publication de votre contenu, vous apparaitrez comme le rédacteur de cet article si vous le désirez. À la fin de l’article, un encart est prévu pour vous présenter brièvement en donnant votre nom (ou pseudo). Cette courte bio contiendra un lien vers votre blog et/ou le réseau social de votre choix.

Après la publication de votre article sur Instants lyonnais, il est partagé sur les réseaux sociaux comme s’il s’agissait de mon article. En parallèle, vous pouvez en faire la promotion sur votre blog (sans faire du duplicata de contenu !) ou par tout autre moyen qui vous semble pertinent. À vous de voir si vous souhaitez rendre plus visible votre article ! De même, répondre aux commentaires est le bienvenu 😉

Votre mission si vous l’acceptez…

Vous avez toujours envie d’écrire pour Instants lyonnais. Alors voici ce qui vous est demandé de :

  • rédiger en bon français. Je ne posterai pas d’article truffé de fautes d’orthographe. N’envoyez pas un contenu que vous ne voudriez pas voir sur votre blog !
  • rédiger un contenu unique. En gros : pas de copié-collé. C’est pas bon pour mon référencement. De toute façon, je vérifie ;
  • prévoir au moins 2 liens en maillage interne ;
  • fournir une courte bio avec une photo (si vous voulez…) pour remplir la partie vous concernant à la fin de l’article ;
  • rédiger un article de 1 000 mots minimum (cela ne comprend pas la bio, ni le titre de l’article) ;
  • fournir une photo avec une taille de 1000 (large) x 450 px (pour introduire votre article), une autre 450 x 450 px (pour la vignette de la home) et quelques photos supplémentaires (entre 3 et 5). Pensez à me fournir les sources : elles doivent être libres de droit.

Vous pouvez aussi ajouter un lien vers vos articles (max 2) avec les mots-clés associés. Il va sans dire que ces liens doivent être pertinents 😉

Des questions ? Envoyez-moi un message !

Cours de couture à Lyon : où apprendre à coudre ?

couture machine à coudre lyon

Depuis un petit moment, j’avais envie de faire quelque chose de mes mains, d’avoir ma petite occupation créatrice. La mode du tricot n’a jamais réussi à me séduire : compter les mailles m’aurait demandé un effort surhumain ! On m’avait suggéré la couture. Je n’ai pas sauté de joie tout de suite car mes rares, très rares, tentatives de faire fonctionner une machine à coudre avaient été un échec notable. Pourtant, peu à peu, l’idée a fait son chemin. La perspective de créer mes propres vêtements et accessoires, de confectionner des pièces uniques à mon image, m’a poussé à franchir le pas. Ainsi, je me suis inscrite à un cours de couture à Lyon.

Au programme :

Comment choisir son cours de couture à Lyon ?

Les possibilités pour apprendre à coudre à Lyon sont nombreuses :

  • cours hebdomadaires 
  • stage étalé sur plusieurs jours 
  • stage intensif sur une journée…

Le tout est de savoir ce qui vous convient comme format. Pour moi, j’avais envie d’une immersion intensive sur une journée car je savais d’avance que je n’aurais pas la motivation de suivre un cours régulier. Ensuite, je cherchais un stage de couture à Lyon qui me donnerait les bases de la couture à la machine à coudre : je ne voulais pas me lancer dans un projet compliqué. À la suite de mes recherches sur Internet, j’ai trouvé le cours de couture à Lyon qui me correspondait : une journée 100 % couture pour débutants proposée par Au fil des sommets.

Comment s’est déroulé mon stage de couture à Lyon ?

Me voici, le samedi matin, rue du Doyenné dans le Vieux-Lyon pour m’initier une journée entière à la couture, pour apprendre à utiliser une machine à coudre et pour réaliser mes premiers ouvrages. Quelques jours avant le stage, j’avais reçu un mail avec la petite liste d’achats à faire avant le cours : 2 coupons de tissus et 2 bobines de fil pour pouvoir coudre mes 3 premiers ouvrages (une pochette et deux coussins). Le reste du matériel de couture était fourni par l’atelier. Comment se déroule alors ce cours de couture à Lyon ?

Découvrir les bases de la couture

Ce jour-là, nous sommes 5 participantes (oui, que des femmes !). D’ailleurs, les cours 100 % débutantes le samedi ne comptent que 6 personnes maximum, taille idéale d’un groupe pour pouvoir poser des questions et pour échanger avec Dominique, la formatrice (oui, aussi une femme !). Dès le début du stage, Dominique nous présente les objectifs de ce cours de couture :

  • avoir les bases de la couture et être autonome 
  • suivre un programme défini (pas de projet personnel mis en œuvre dans un cours collectif) 
  • apprendre les techniques pour les appliquer chez soi

Parfait, c’est bien pour ça que je suis là ! Avant d’utiliser la machine à coudre, Dominique nous enseigne les bases de la couture et ses composants :

  • les différents fils, leur prix, leur composition…
  • les aiguilles, leur utilisation, leur grosseur…
  • les tissus et le vocabulaire technique 
  • les différentes machines à coudre et leur fonctionnement général

Apprendre à faire des points de couture

Après avoir studieusement noté toutes ces informations, nous sommes invitées à utiliser (enfin) la machine à coudre, à essayer de dompter la bête grâce à des petits exercices de couture : simple rentré, double rentré, zigzag… Rien de bien extraordinaire mais cela permet de poser les mains sur le tissu pour le guider et de trouver le bon rythme sur la pédale. Au fur et à mesure de la journée, le contenu du cours de couture à Lyon va monter en puissance avec la réalisation des ouvrages : mesure, découpe, repassage des coutures… Nous appliquons les gestes avec méthode et découvrons à la fin nos ouvrages finis avec une petite pointe de fierté d’avoir réussi.

cours de couture lyon machine à coudre

Bilan de ce cours de couture à Lyon

Même si j’ai choisi ce cours de couture pour son format, j’avais quelques doutes sur ma capacité à être concentrée et motivée toute la journée. Finalement, je ne le regrette pas car il est bien rythmé : je n’ai pas vu le temps passer. Ensuite, Dominique sait se rendre disponible pour nous accompagner dans la prise en main de la machine à coudre et pour répondre à toutes nos questions. Elle a une vraie expérience de cette discipline ! Pour ce qui est du prix de ce cours de couture à Lyon, je l’ai trouvé raisonnable : 100 euros. Depuis, j’ai trouvé des tutos couture et je me suis lancée dans plusieurs projets couture pour ma fille (vêtements, doudou) ou pour la maison (rideaux, housse de couette…). 

Quel est le matériel de base pour un couturier débutant ?

Pour démarrer la couture en tant que débutant, il est essentiel de se procurer le matériel de base :

  • des ciseaux de qualité pour couper vos tissus avec précision
  • des épingles pour maintenir vos patrons en place lors de la découpe
  • des aiguilles adaptées à votre projet, qu’il s’agisse de couture à la main ou à la machine
  • des fils de différentes couleurs pour correspondre à vos tissus
  • un découd-vite à portée de main pour rectifier vos erreurs sans abîmer le tissu
  • une craie de tailleur pour marquer vos tissus et repérer les lignes de couture
  • un mètre-ruban pour prendre vos mesures et vérifier la taille de vos pièces
  • des épingles de sûreté pour maintenir les ourlets en place avant la couture
  • une bonne machine à coudre pour réaliser des projets plus complexes
  • un fer à repasser et une petite planche pour presser vos coutures et avoir des finitions impeccables

Je dois vous avouer que je n’étais pas prête pour le fer à repasser. Moi qui déteste repasser, j’ai redécouvert cet objet qui est bien utile pour les couturiers et couturières. Avec ce kit de couture, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans la cousette !

Où suivre des cours de couture à Lyon ?

Outre l’atelier de couture où j’ai fait mes premiers pas de couturière, vous pouvez trouver facilement des cours pour adultes débutants ou experts. Pour faciliter votre recherche, je vous recommande le site Wecandoo (qui n’existait pas à l’époque où j’ai suivi cet atelier). Vous y trouverez des cours adaptés à vos envies et projets de couture. Voici une p’tite sélection rien que pour vous :

Existe-t-il des cours de couture pour enfants à Lyon ?

Oui. L’âge idéal pour apprendre à coudre se situe entre 8 et 10 ans. Cette activité manuelle présente de nombreux avantages pour les enfants :

  • développer leur créativité et leur dextérité manuelle
  • enseigner la patience et la concentration
  • suivre des instructions et résoudre des problèmes de manière autonome en réalisant des projets simples comme des trousses ou des doudous
  • stimuler leur sens de l’esthétique et de la satisfaction personnelle
  • exprimer leur individualité à travers leurs créations

Enfin, coudre en famille ou avec des amis renforce les liens sociaux et favorise le partage d’expériences enrichissantes. Ma fille (6 ans) commence déjà à s’intéresser à ma machine à coudre. J’envisage de lui transmettre les rudiments de la couture. Ce sera des souvenirs précieux et durables. Cependant, il existe aussi des ateliers spécialement pensés pour le jeune public à Lyon.

La découverte de la couture a été une véritable révélation pour moi. Grâce à ce cours de couture à Lyon, j’ai pu acquérir les bases nécessaires pour manier la machine à coudre et réaliser mes premiers ouvrages avec fierté. J’ai appris les techniques fondamentales tout en bénéficiant d’une ambiance conviviale et enrichissante. Ce voyage dans l’univers de la couture m’a ouvert de nouvelles perspectives créatives et m’a donné l’envie de poursuivre cette aventure chez moi, avec des projets personnalisés pour ma famille et mon intérieur. La couture se révèle être bien plus qu’une simple activité artisanale, c’est un art de vivre où chacun peut exprimer sa créativité et offrir des cadeaux personnalisés à sa famille ou ses amis. Je suis heureuse d’avoir eu l’opportunité de découvrir cet univers fascinant. Cette nouvelle passion m’a donné l’envie de participer à d’autres ateliers créatifs.

Ça peut aussi vous intéresser…

Comment voyager pas cher en Rhône-Alpes ?

Lyon fourvière vacances
Image libre de droits by twalmedia, source pixabay.com

Vous mourrez d’envie d’aller faire un tour en Rhône-Alpes cet été, tout en ménageant votre budget ? Seul(e), en couple, entre amis ou en famille, visitez les plus belles villes de cette destination (Lyon, Annecy, Chambéry, Valence, Montélimar…) et régalez-vous en terrasse en dégustant les vins et spécialités locales rhônalpines. Voici quelques astuces et bons plans pour voyager pas cher en Rhône-Alpes et vous offrir de beaux souvenirs durant vos vacances dans l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère…

Quand partir en Rhône-Alpes ?

Tous les vacanciers le savent : pour ne pas payer des billets de transport et des réservations de logement à des prix exorbitants, il est conseillé d’éviter la saison estivale. En région Rhône-Alpes comme ailleurs, c’est malheureusement la règle ! Région très attractive l’été, grâce à ses festivals de renommée internationale comme les Nuits de Fourvière et à la variété de ses paysages, elle séduit chaque année de nombreux touristes.

Si vous devez tout de même partir en été, essayez au maximum d’éviter les vacances scolaires et de privilégier la première quinzaine de juin ou le mois de septembre. Ensuite, pensez à bien réserver vos vacances longtemps à l’avance pour bénéficier de prix réduits sur un week-end dégustation de vin dans le Beaujolais ou dans la Vallée du Rhône, un trek dans le massif du Vercors, un séjour sur les berges du lac d’Annecy ou, encore, des logements insolites (bulles, cabanes…).

Guetter les bons plans pour voyager pas cher en Rhône-Alpes

Pour réduire les coûts, guettez les bons plans tout au long de l’année. Par exemple, attendez les soldes pour acheter votre valise cabine, vos chaussures de randonnée, vos vêtements d’été… Ou achetez-les d’occasion sur des sites de vente entre particuliers ou dans les brocantes de la région. Côté logement également, privilégiez l’économie collaborative. Par exemple, on compte plus de 300 offres de logements en Airbnb rien que sur la ville de Lyon ! La région est également très réputée pour l’excellent rapport qualité/prix de ses campings à Sampzon, Chazelles sur Lyon, Passy, Satillieu… Préservés de l’agitation de la ville, ils sont de véritables petits coins de paradis.

Pour visiter les musées et monuments de la région à moindre coût, privilégiez les pass qui vous ouvrent les portes de nombreux sites. Par exemple, à Lyon, je vous recommande prendre la Lyon City Card qui vous permet de vous déplacer gratuitement dans Lyon et de visiter les plus beaux musées de la ville ! Vous trouverez aussi en ligne de nombreux coupons de réduction pour réaliser des économies pour vos billets d’entrée dans certains sites touristiques comme le Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes, Walibi Rhône-Alpes, l’Espace zoologique de Saint Martin La Plaine…

Pour vos vacances en France (sans surprise venant de moi !), ma région est la meilleure 🙂 Des vacances au ski au week-end en ville, vous avez de quoi vous faire plaisir. En préparant vos vacances en amont, vous pouvez voyager pas cher en Rhône-Alpes. D’ailleurs, dernier conseil avant de vous laisser : il y a des promos sur les TER pendant les vacances scolaires quand on circule avec des enfants !

Ça peut aussi vous intéresser…